Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - L'Assemblée nationale française a adopté à l'unanimité une résolution non contraignante contre le port du voile islamique intégral. Ce vote constitue une première étape avant l'examen en juillet d'un projet de loi plus controversé interdisant niqab et burqa dans la rue.
La résolution, acte symbolique n'ayant pas force de loi, a été adoptée par tous les députés présents, soit 434 sur les 577 que compte l'Assemblée. La majorité de droite et l'opposition socialiste ont voté pour ce texte proclamant que "les pratiques radicales attentatoires à la dignité et à l'égalité entre les hommes et les femmes, parmi lesquelles le port d'un voile intégral, sont contraires aux valeurs de la République".
Seuls quelques élus, dont ceux du parti communiste et des écologistes, ont quitté la salle au moment du vote. Ils ont dénoncé un "vote mascarade" visant à obtenir par avance un "consensus" pour le projet de loi gouvernemental sur l'interdiction du voile intégral.
La résolution juge notamment "nécessaire" que "tous les moyens utiles soient mis en oeuvre pour assurer la protection effective des femmes qui auraient subi des violences ou des pressions, et notamment auraient été contraintes de porter un voile intégral contre leur gré".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS