Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ancien Premier ministre français Dominique de Villepin a annoncé dimanche soir sur la chaîne TF1 qu'il est candidat à l'élection présidentielle de 2012. Il s'est déclaré "inquiet" de voir "la France humiliée par la loi des marchés qui impose de plus en plus d'austérité".

"J'entends défendre une certaine idée de la France (...), j'ai une conviction: le rendez-vous de 2012 sera le rendez-vous de la vérité, du courage et de la volonté", a affirmé l'ex-Premier ministre de Jacques Chirac et fondateur de République solidaire (RS).

"Vous verrez que dans cette campagne de 2012, il y aura des surprises, beaucoup de surprises. J'ai confiance dans la capacité des Français à discerner ce qu'est l'intérêt général et à quel point, plus que jamais, l'union nationale s'impose à nous tous", a déclaré M. de Villepin, pour l'instant crédité de 1% dans les intentions de vote.

La France doit se réveiller

"Je ne crois pas qu'il y ait la vérité à droite, à gauche ou au centre", a poursuivi Dominique de Villepin, estimant nécessaire "une République de citoyens: il faut que les Français se réveillent".

"Aujourd'hui, notre souveraineté nous échappe en grande partie. Nous nous alignons sur des intérêts qui ne sont pas ceux de la France. Je crois qu'il faut plus de courage que cela", a encore renchéri l'ancien secrétaire général de l'Elysée sous M. Chirac, qui n'a jamais été élu nulle part.

ATS