Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - Dominique de Villepin a lancé à Paris son parti politique, "République solidaire". Ce mouvement est destiné à porter les ambitions de l'ancien premier ministre français en vue d'une éventuelle candidature à l'élection présidentielle de 2012.
Devant plusieurs milliers de personnes - plus de 6000 selon les organisateurs - venues de toute la France, dont beaucoup avaient revêtu un T-shirt "Tous solidaires" barré de la lettre "V", Dominique de Villepin a invité la France à reprendre le "flambeau de la fidélité républicaine".
"Merci d'être là. Merci d'être venus si nombreux. Quel formidable engagement pour fonder tous ensemble notre mouvement: République solidaire", a-t-il déclaré à la tribune. "Dans la longue histoire de notre pays, c'est toujours du rassemblement qu'est né le changement".
"Quelque chose se lève à nouveau en France. Quelque chose qui ne cessera au fil des mois de grandir", a-t-il ajouté d'une voix grave et d'un ton solennel. Dominique de Villepin s'est adressé aux "citoyens rassemblés, de toutes origines, de toutes conditions, pour dire une seule chose: nous voulons vivre ensemble, rebâtir une nation et incarner une certaine idée de la France".
"Nous pensons qu'une alternative est possible, qu'une autre voie est possible. Grâce à vous!", a-t-il ajouté sous les applaudissements et les "Villepin, Villepin!" du public.
Désignant l'équipe au pouvoir emmenée par le président Nicolas Sarkozy, Dominique de Villepin a dénoncé "un écart toujours plus grand entre le discours et les actes, entre ce que vivent les Français et ce que vivent leurs dirigeants".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS