Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des sculptures de "L'homme qui marche" de Giacometti et des triptyques de Bacon figurent parmi les oeuvres majeures présentées du 29 avril au 2 septembre à la Fondation Beyeler, à Riehen (BS), dans le cadre de l'exposition "Bacon - Giacometti".

KEYSTONE/PATRICK STRAUB

(sda-ats)

La Fondation Beyler à Riehen (BS) présente un face-à-face entre Francis Bacon (1909-1992) et Alberto Giacometti (1901-1966). C'est la première fois qu'un musée consacre une exposition conjointe à ces deux artistes.

Les oeuvres de Bacon et Giacometti sont très différentes à première vue. L'exposition, visible dès dimanche et jusqu'au 2 septembre, fait toutefois apparaître des correspondances surprenantes, a déclaré vendredi Sam Keller, directeur de la Fondation Beyeler, lors d'une conférence de presse.

"Bacon - Giacometti" présente des oeuvres célèbres du peintre anglais et du sculpteur suisse, ainsi que des pièces rarement ou jamais exposées. Les oeuvres de Bacon proviennent de musées prestigieux du monde entier et d'importantes collections privées. La plupart des oeuvres de Giacometti ont été prêtées par la Fondation Giacometti, à Paris.

Neuf salles thématiques

L'exposition est divisée en neuf salles thématiques montrant les oeuvres des deux artistes côte à côte, mettant ainsi en évidence leurs points communs. Ils sont des défenseurs de la figuration qui ont inlassablement exploré la figure humaine, a souligné Catherine Grenier, co-commissaire de l'exposition et directrice de la Fondation Giacometti.

Chez Bacon et Giacometti, tout est tension, fureur, intensité, angoisse, violence et tourment. Tous les deux doutent en permanence, ne sont jamais satisfaits, au point de détruire ce qu'ils viennent de créer et de recommencer pour mieux saisir la réalité du modèle en face d'eux, explique Catherine Grenier. "Malgré leurs différences, ils étaient faits pour se rencontrer".

L'exposition s'ouvre d'ailleurs sur des photographies de la rencontre entre Bacon et Giacometti à la Tate Gallery à Londres en 1965. Plusieurs de ces photos n'avaient encore jamais été montrées au public, a précisé Ulf Küster, co-commissaire. Il a rappelé qu'Ernst Beyeler entretenait des liens d'amitié avec les deux artistes. Leurs oeuvres font partie des pièces maîtresses de la Fondation Beyeler.

Plâtres de Giacometti

L'exposition présente notamment 23 plâtres de Giacometti. Ils servaient de base aux célèbres bronzes de l'artiste suisse. Ce qui les rend particuliers, c'est qu'il continuait de les travailler et qu'ils constituent ainsi des oeuvres à part entière.

Parmi ces plâtres figure celui de "L'homme qui marche II" (1960) dont le bronze fait partie de la collection de la Fondation Beyeler. C'est la première fois depuis des décennies que le modèle et la célèbre oeuvre de l'artiste grison sont à nouveau réunies.

Parmi les autres oeuvres exceptionnelles présentées à Riehen, on peut admirer quatre grands triptyques de Bacon: "In Memory of George Dyer" (1971), qui appartient à la Fondation Beyeler, "Triptych Inspired by The Oresteia of Aeschylus" (1981), "Triptych" (1967) et "Three Studies of Figure on Bed" (1972). Cette dernière oeuvre provient de la collection familiale Esther Grether et n'a que très rarement été exposée.

Salle multimédia

"Bacon - Giacometti" propose aussi une salle multimédia conçue tout spécialement pour l'exposition. Elle présente notamment les ateliers des deux artistes en grandeur nature grâce à des projections immersives accompagnées des voix de Giacometti et Bacon parlant de leur travail.

Le coût de l'exposition de Riehen est très élevé: les prix des assurances augmentent sans cesse et les deux artistes sont très prisés sur le marché de l'art. En 2015, la sculpture en bronze "L'homme au doigt" de Giacometti a été vendue aux enchères à New York pour plus de 130 millions de francs. C'est peut-être la dernière fois qu'un musée peut organiser une exposition conjointe de ces deux artistes, a souligné Sam Keller.

www.fondationbeyeler.ch

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS