Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Madrid - Le régime du dictateur espagnol Francisco Franco a établi en 1941 la liste des 6000 Juifs vivant en Espagne, selon un article publié dimanche par le journal "El Pais". Il l'a ensuite et transmis l'information au régime allemand nazi,
Une circulaire a été envoyée le 13 mai 1941 par le régime franquiste - vainqueur en 1939 des Républicains au terme de trois ans de guerre civile - à toutes les autorités de province pour demander des informations complètes sur les "israélites nationaux ou étrangers" vivant sur le sol espagnol.
Selon ce document, les fonctionnaires étaient chargés de détailler les convictions politiques, modes de vie et le "degré de dangerosité" de ces personnes, selon un extrait du document publié par "El Pais".
"La circulaire ne cache pas l'urgence de la tâche. Il faut protéger le Nouvel Etat (franquiste, ndlr) des agissements possibles de ces individus qui sont +dangereux+", écrit le quotidien espagnol.
Liste transmise aux nazisL'initiative a permis de recenser 6000 Juifs en Espagne et le régime franquiste "a passé l'information aux représentants allemands de l'ambassade de Madrid", précise "El Pais".
Pour une "série complexe de raisons", l'Espagne n'est pas entrée en guerre aux côtés de l'Allemagne, "ce qui a évité que les noms inclus" dans ce registre "ne s'ajoutent" aux noms des victimes de l'Holocauste.
A la fin de la Seconde guerre mondiale, cette "Archive juive sera occultée et systématiquement détruite comme toute documentation compromettante pour le régime franquiste en relation avec la persécution antisémite des années 40", souligne El Pais.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS