Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Actif dans les équipements pour cuisines et les machines à café professionnelles, Franke poursuit le développement de son pôle sanitaire avec l'acquisition du fabricant italien de robinets Mamoli (archives).

KEYSTONE/PHOTOPRESS/FRANKE COFFEE SYSTEMS

(sda-ats)

Franke renforce son activité dans la robinetterie. Après avoir repris il y a un mois 25% du spécialiste allemand Duravit, le fabricant argovien d'équipements de cuisines professionnelles a acquis une participation de 55% dans de la société italienne Mamoli.

La transaction, dont le montant n'est pas dévoilé, a été réalisée en coopération avec Paini, un concurrent de Mamoli Robinetteria, lequel a repris 45% des parts, précise vendredi le groupe établi à Aarburg (AG). La nouvelle unité viendra compléter l'activité de Franke dans la robinetterie, née du rachat en 2013 du spécialiste suisse KWC, puis de Duravit.

Le site de Mamoli à Lachiarellea, près de Milan, viendra compléter ceux de Ludwigsfelde, en Allemagne, Unterkulm (AG) et Shunde, en Chine. L'entreprise fondée en 1932, forte d'une réputation bien établie à la faveur du design de ses mitigeurs pour cuisines et salles de bains, représentera le centre de compétence de Franke en la matière.

Pour mémoire, Franke, entité de groupe Artemis de l'entrepreneur alémanique Michael Pieper, réalise un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 2,1 milliards de francs. Son effectif compte quelque 9000 personnes de par le monde. La société est déjà présente en Italie depuis 1969 à Peschiera del Garda, près de Vérone, et à Fabriano, dans la région des Marches, avec la firme Faber.

ATS