Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Près de 17,1 milliards de francs de recettes fiscales supplémentaires ont été récupérés ces deux dernières années dans vingt pays grâce aux accords internationaux passés pour lutter contre l'évasion fiscale. "Il y en a encore bien plus dans les tuyaux", a assuré l'OCDE.

Ces sommes, a souligné l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), apporteront "une contribution substantielle à la consolidation budgétaire sans augmenter les taux d'imposition" dans de nombreux pays contraints d'accroître la pression fiscale pour faire face à la crise. "Il est important que chacun apporte une juste contribution".

L'OCDE précise que les mesures prises contre l'évasion fiscale ont rapporté plus d'un milliard d'euros à la France, 1,8 milliard à l'Allemagne, 1,4 milliard aux Etats-Unis, 150 millions à l'Australie ainsi que 260 millions à l'Espagne comme au Royaume-Uni.

Plus de 100'000 contribuables ont divulgué leurs actifs, dont 30'000 aux Etats-Unis, 1350 au Royaume-Uni, 4700 en France et 25'000 en Allemagne, poursuit-elle.

ATS