Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dix-neuf personnes ont écopé de 60 à 120 jours-amende avec ou sans sursis pour avoir dévasté le bar "Elvis et Moi", au centre de Fribourg, en octobre 2008. Ces peines sont cumulées pour certains des auteurs à des amendes allant de 200 à 1500 francs.

Dans certains cas, des jours de travail d'intérêt général ont été infligés, a indiqué le procureur Marc Bugnon. La procédure a été classée à l'égard d'une vingtaine d'autres personnes, dont l'implication n'a pas pu être établie.

Les principales infractions retenues sont celles de lésions corporelles simples, de dommages à la propriété, de violation de domicile, d'émeute, de violence ou menace contre les autorités et les fonctionnaires commise par une foule ameutée ainsi que de délit contre la loi fédérale sur les armes. Les personnes condamnées par voie d'ordonnance pénale le 16 décembre peuvent encore faire recours.

Pour mémoire, le 11 octobre 2008 vers 20h00, une trentaine d'individus vêtus de noir, cagoulés et munis de bâtons et de battes, s'est réunie en ville de Fribourg pour empêcher la tenue du concert du groupe gothique milanais Camerata Mediolanense programmé au bar Elvis et Moi.

ATS