Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Soupçonné de plagiat, le professeur Philippe Gugler démissionne de ses fonctions de vice-recteur de l'Université de Fribourg. Il tire ainsi les conséquences de n'avoir pas vérifié de manière plus approfondie le contenu de certains travaux auxquels il a participé en tant que co-auteur.

Pour mémoire une commission d'enquête avait été mise sur pied par l'université en août dernier dans le cadre de la procédure en cas de soupçon de comportement scientifique incorrect. Elle a remis son rapport le 27 septembre, a indiqué lundi le recteur Guido Vergauwen dans un communiqué de presse.

Cette commission a examiné l'ensemble des publications scientifiques du professeur Gugler réalisées depuis 2002, date de son entrée à l'université, à 2011, soit 73 documents totalisant 1800 pages. Elle a identifié l'équivalent de huit pages comme étant reproduites sans citations et correspondant ainsi à un comportement scientifique incorrect.

Aucune publication dont M. Gugler soit le seul auteur n'est concernée, précise l'université. Les documents qui le sont impliquent tous un co-auteur, qui est chercheur avancé. Pour la quasi totalité d'entre eux, il s'agit du même co-auteur.

ATS