Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Fribourg - Un patient de 24 ans a récemment perdu son sang froid à la réception des urgences de l'Hôpital de Fribourg (HFR) et a expédié un écran d'ordinateur en direction d'une employée. De l'avis de l'hôpital, ce nouvel incident reste cependant exceptionnel.
"Comme partout, les urgences restent le cadre d'une certaine violence, surtout verbale", a indiqué ce mercredi la porte-parole du HFR Jeannette Portmann, confirmant ainsi une information de "La Liberté".
L'hôpital suit avec attention ce genre de phénomènes. Suite à plusieurs incidents, l'hôpital avait pris en 2009 certaines mesures. Les chaises sont désormais fixes à la réception et le vitrage a été renforcé, tout en laissant des ouvertures. Un vigile patrouille en outre de 20h00 à 05h00.
"Il faudra voir si, comme d'autres, nous ne devrons pas aller plus loin en recourant à un vigile 24 heures sur 24", a précisé Mme Portmann. Cette dernière insiste cependant sur le fait qu'un tel incident physiquement violent est exceptionnel.
Le canton est très attentif à la situation de l'hôpital. En révélant le nouveau budget lundi, le directeur des finances Claude Lässer a indiqué que sur les plus de 300 emplois que le canton va créer, 45 sont destinés à l'HFR. Le réseau de santé mentale recevra sept nouveaux postes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS