Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Fribourg: l'avocat du chanvre Jean-Pierre Egger n'ira pas en prison

Fribourg - Le chantre du chanvre agricole Jean-Pierre Egger a écopé mardi de 11 mois de prison avec sursis pendant 5 ans. Le Tribunal cantonal (TC) a ainsi réformé le précédent jugement de première instance en diminuant sa peine de 7 mois et en lui accordant le sursis complet.
Il n'est cependant pas dit que l'affaire CannaBioland soit terminée. Le TC a dû réexaminer l'affaire sur décision du Tribunal fédéral. Ce dernier avait estimé que la justice fribourgeoise avait contrevenu au principe de la célérité.
Dans sa motivation orale du verdict, le juge Josef Hayoz a mis l'accent sur le manque de célérité de la justice, notamment au niveau des juges d'instruction, a expliqué Me Studer. La procédure a duré trois ou quatre ans de trop.
M.Egger y a aussi contribué: "ce n'est pas un reproche, c'est un constat". M.Egger avait d'ailleurs demandé la récusation des juges du TC que le TF lui a refusée.
Il a été reconnu coupable d'infraction qualifiée à la loi sur les stupéfiants. Il devra s'acquitter d'une créance compensatrice d'environ 240'000 francs réclamée par l'Etat de Fribourg.
Saga procéduraleL'affaire CannaBioland est un véritable serpent de mer de la justice fribourgeoise. Les faits incriminés remontent aux années 1996 à 2000. Lors d'un précédent jugement en juin 2000, le sexagénaire avait écopé de deux ans de prison ferme. Après plusieurs péripéties procédurales, le jugement avait été cassé.
Le procès avait repris en 2001 avant que l'affaire ne soit renvoyée à l'instruction. S'en suivirent plusieurs rebondissements procéduraux avant le procès de janvier 2008, à Tavel, devant le tribunal d'arrondissement de la Singine.
Ce dernier s'est soldé par une peine ferme de 18 mois pour M.Egger. Objet d'un recours, ce jugement a été confirmé en mars 2009 pas le TC. A nouveau attaqué devant le TF, il a fait l'objet de la séance de mardi après-midi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.