Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un employé du service informatique du canton de Fribourg a volé des dizaines d'ordinateurs neufs à l'Etat, a indiqué le Ministère public. Il les remettait ensuite à un complice qui les revendait à des commerces ayant pignon sur rue.

"Lorsque le procureur m'a informé que les soupçons étaient avérés, j'ai immédiatement pris la mesure de suspendre la personne concernée et également de suspendre son salaire", a affirmé mercredi soir le conseiller d'Etat Georges Godel à la télévision valdo-fribourgeoise "La Télé".

Une instruction a été ouverte contre l'employé du service informatique cantonal ainsi que contre deux responsables de commerces d'informatique pour vol et recel, ajoute le communiqué du Ministère public. L'enquête doit encore déterminer si les magasins qui ont revendu les ordinateurs volés étaient ou non de bonne foi.

Perquisitions

L'employé suspendu agissait seul, emportant en cachette du matériel neuf dans les stocks de l'Etat, précise le Ministère public. Un complice revendait ensuite les ordinateurs. Trois commerces de la place les proposaient à des prix inférieurs à celui payé par l'Etat pour leur acquisition. Certaines machines se sont même retrouvées en vente sur Ricardo.ch.

Des perquisitions effectuées le 25 janvier auprès de deux commerces d'informatique, le troisième ayant collaboré à l'établissement de la plainte, ont permis de mettre la main sur une dizaine d'ordinateurs volés.

La police doit encore déterminer l'ampleur exacte des vols. L'Etat de Fribourg avait déposé une première plainte le 28 décembre 2011 contre inconnus pour le vol de matériel informatique et une deuxième le 11 janvier 2012.

ATS