Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Fribourg a concédé sa neuvième défaite en onze matches (3-2 tab à Kloten), mais l'état d'esprit était le bon. Revers aussi pour Genève (5-4 ap contre Langnau) et Lausanne (4-2 face à Berne).

On pensait que l'arrivée de Kevin Schläpfer mettrait le feu dans le jeu de Kloten. Ce sont pourtant les Dragons qui ont fait preuve du plus fort caractère. En revenant à hauteur des Zurichois dans la dernière minute, les Fribourgeois ont été costauds dans la tête, comme si le Hockeygott et son fighting spirit était sur le banc de Gottéron. Dans une séance de tirs au but folle avec des poteaux et seulement trois réussites, ce sont finalement les Zurichois qui ont obtenu le deuxième point mis en jeu grâce à Praplan.

C'est lors de la période médiane que les Zurichois ont pensé avoir fait pencher la rencontre en leur faveur grâce à des buts de Back et de Lemm. Privés notamment de Julien Sprunger et de leur gardien Barry Brust, les Dragons de Mark French n'ont pas eu tellement l'occasion de se mettre en évidence. Mais Fribourg n'a jamais lâché. Jim Slater et les deux attaquants tchèques des Dragons ont cherché à remettre leur équipe sur les bons rails. Les Fribourgeois ont pressé comme des fous au cours de l'ultime période. Luca Boltshauser s'est montré intraitable face aux hommes de French...jusqu'à la dernière minute de jeu. Slater puis Rossi à cinq secondes de la sirène finale ont permis aux Dragons d'arracher la prolongation. La méthode Schläpfer aura très certainement besoin de pratique.

Genève se bat lui-même

Genève-Servette avait tout pour bien faire et empocher les trois points, il n'en ont eu qu'un dans la défaite 5-4 ap face à Langnau. Les Genevois ne menaient-ils pas 4-2 à la 29e? Mais on sait que les Langnau Tigers ont le cuir solide et une propension à ne pas se laisser couler dans l'adversité, une marque de fabrique de leur entraîneur Heinz Ehlers. Alors les Emmentalois sont revenus à hauteur des Aigles via Albrecht et Koistinen sur l'un des deux power-plays accordés aux Bernois. Et dans la prolongation, c'est Alexeï Dostoinov qui a crucifié les Grenat. Meilleurs que leurs adversaires durant les quarante premières minutes, les joueurs de Craig Woodcroft n'ont pas réussi à capitaliser cette domination. Et au classement, Genève recule.

La belle série d'Yves Sarault et de son LHC s'est terminée de manière abrupte avec une défaite 4-2 à domicile face au leader Berne. Alors qu'ils restaient sur quatre succès de rang, les Lausannois ont été giflés dès les vingt premières minutes. Incapables d'amener de la pression sur le filet de Leonardo Genoni, les Vaudois ont été contraints de regarder les Bernois leur faire la leçon. Et force est de constater que le champion en titre sait parfois prendre son rôle de professeur à coeur. Kämpf, Rüfenacht par deux fois et Ebbett ont salué le retour devant le filet de Cristobal Huet de la plus vile des manières. Le portier franco-suisse a d'ailleurs été remplacé par Zurkirchen pour le début du tiers médian.

Le LHC a relevé la tête pour enlever le deuxième et le troisième tiers. Mais le résultat final n'a pas évolué et les Lions ont fini le match la tête basse. Surtout qu'ils doivent se rendre à Lugano samedi soir...

Bienne, c'est la crise

A Bienne, quelque chose s'est cassé. Les Seelandais se sont inclinés pour la neuvième fois en onze matches. Ce sont les Zurich Lions qui sont allés s'imposer 4-2 à la Tissot Arena. Comme Lausanne, les Biennois étaient menés 4-0 à la 31e. Ils ont réduit le score par Neuenschwander et Jecker en 92 secondes entre la 52e et la 53e. Insuffisant.

Dans le dernier match de la soirée, Ambri-Piotta a réussi un sacré numéro en battant Davos 7-5. Menés 3-0, les Léventins ont renversé la vapeur pour mener 4-3 puis 5-4 avec un but tombé à une seconde de la fin du tiers médian. Ce succès offre du même coup la huitième place aux Tessinois devant Lausanne, Langnau et Genève.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS