Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Battu 1-3 à domicile par Lugano, Fribourg Gottéron est désormais mené 3-1 en quarts de finale des play-off de National League. De son côté, Genève-Servette a obtenu le sursis face à Berne.

Les Fribourgeois ont percu un salaire vraiment minimal. Largement dominateurs, ils ont pris une leçon de réalisme de la part des Luganais. Il est vrai que les hommes de l'entraîneur Mark French y ont mis du leur. Ainsi, Brust et Holos se sont fabriqués un incroyable autogoal dès la 4e minute. Les coéquipiers de Bykov ont pu égaliser 55'' plus tard par Rossi mais sans pouvoir poursuivre sur leur lancée bien qu'ils aient largement eu le contrôle du palet.

Un mauvais renvoi de Brust exploité par Lajunen (29e) et un Cunti opportuniste à 5 contre 4 (40e) ont mis fin aux espoirs fribourgeois. Ils ne sont pas parvenus à battre un Merzlikins au sommet de son art. Ils devront aller s'imposer une deuxième fois à la Resega s'ils veulent espérer survivre dans cette série.

Un Genève-Servette bien inspiré à tous les niveaux, un Berne un peu moins souverain que depuis les play-off, il n'en fallait pas plus pour les Genevois renouent avec le succès (4-1) en play-off après huit défaites de suite. Deux hommes ont illustré cette rébellion: Jeremy Wick et Robert Mayer. Le premier a ouvert la marque après 61''. Un avantage qui a pesé lourd dans les esprits bernois. Les hommes de Jalonen ne sont jamais arrivés à prendre de vitesse la défense genevoise. Le même Wick était là pour transformer en but une offrande de Da Costa après une énorme erreur d'Untersander à la relance (49e). Il s'agissait pour Wick de son troisième doublé de la saison. Ce succès genevois s'est accompagné d'une très bonne performance de Mayer. Le portier genevois a joué avec toute la sobriété requise, qui en fait un excellent gardien de la ligue.

Davos et Bienne disputent la série la plus serrée des quarts de finale. Les Grisons ont remporté 4-2 la quatrième manche dans une ambiance survoltée. Malgré un nouvel impair du portier Senn sur le 3-2 de Beat Forster, les hommes de Del Curto sont parvenus à s'accrocher à leur but d'avance avant que Rödin ne marque le but de la sécurité.

Qui aurait dit que les Zurich Lions ne seraient plus qu'à un succès de la qualification au cinquième match après leur défaite initiale (4-1) face à Zoug ? Les hommes du coach Hans Kossmann ont réussi à retourner la série et surtout à trouver un style de jeu incisif qui leur avait fait défaut si souvent dans le tour de qualification. Ils se sont imposés 5-0. Un habile brassage de ses joueurs étrangers et des décisions sèches comme la mise au pilori de Pestoni par exemple ont relancé les Lions. Le jeune Miranda a ouvert le score à la 35e minute pour le plus grand plaisir d'un Hallenstadion à guichets fermés (11'200 spectateurs). Le Canadien Drew Shore pour son deuxième (!) but de la saison a doublé l'avantage zurichois (40e). Le Finlandais Korpiskoski a lui aussi trouvé le chemin des filets pour le 3-0 (44e). La situation désormais difficile pour les Zougois en perdition.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS