Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Lions de Genève ont perdu l'avantage du terrain dès le premier match de la demi-finale des play-off les opposant à Union Neuchâtel. Fribourg Olympic a en revanche maîtrisé son sujet face à Lugano.

Union Neuchâtel est allé s'imposer 84-75 au Pommier samedi. Les hommes de l'entraîneur Manu Schmitt ont forcé la décision en réussissant un partiel de 7-0 à l'entame de l'ultime quart-temps en l'espace de 2', qui leur permettait de prendre six longueurs d'avance (66-72 après 33'57''). Les Unionistes géraient ensuite parfaitement leur affaire face à une équipe qui a souffert du manque de réussite de son "shooteur" Dusan Mladjan, auteur de 8 points seulement avec un maigre 4 sur 13 au tir. L'ailier tessinois a notamment manqué ses cinq tentatives à 3 points.

Le meilleur marqueur neuchâtelois Babacar Touré a en revanche réussi un match plein. L'intérieur sénégalais a signé un énième double double avec ses 21 points et 10 rebonds, dont 4 captés en phase offensive. Il s'est en outre montré décisif en fin de partie, "volant" le ballon dans les mains de Jérémy Jaunin à 1'21'' du "buzzer" avant d'inscrire ses deux derniers points 20'' plus tard pour ôter définitivement tout espoir aux Lions (72-80).

Vainqueur du tour préliminaire, Fribourg Olympic a dominé Lugano 85-73 à St-Léonard dans le même temps. Les protégés du coach Petar Aleksic ont fait la différence en début de match face à des Tigers qui n'avaient sans doute pas récupéré des efforts consentis dans l'acte V de leur quart de finale jeudi soir à Monthey. Les vainqueurs de la Coupe de Suisse 2016 menaient ainsi 28-12 après 10'30'' grâce notamment aux 11 points inscrits dans le premier quart par Andre Williamson (21 points au total), portant leur avance à 18 unités à la 13e minute (36-18).

Lugano n'a certes pas laissé filer la première manche de cette demi-finale. Les Tigers revenaient ainsi à 5 longueurs à la 30e minute (61-56), après avoir marqué trois paniers primés consécutifs grâce à Derek Stockalper, Terrance Henry et Axel Louissaint. La réplique fribourgeoise était cependant cinglante: Jonathan Kazadi puis Roberto Kovac (deux fois) trouvaient la cible à 3 points à trois reprises en un peu plus de deux minutes pour redonner de l'air à leur équipe. A 70-58 à la 32e, la messe était dite.

ATS