Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La nouvelle saison réussit bien à Fribourg, les Dragons ont dominé Kloten 6-3 lors de la 2e journée. Genève a battu Langnau 3-2 et Lausanne s'est incliné 4-3 ap contre Lugano.

Fribourg Gottéron avait à coeur d'effacer rapidement la saison cauchemardesque conclue par le tour de promotion-relégation au mois de mars. Et après être allés chercher deux points sur la glace du champion en titre, les Fribourgeois ont fêté dignement leur première rencontre devant leur public. Et en général lorsque les Dragons jouent bien, Julien Sprunger brille. Le capitaine a ajouté deux nouveaux buts à sa collection personnelle, dont un rush à la 16e alors qu'il sortait du banc des pénalités. Andrei Bykov s'est également signalé avec un but et un assist. Bien sûr, les joueurs de Gerd Zenhäusern ont encore quelques sautes de concentration, mais la confiance semble à nouveau animer le vestiaire des Dragons. Les Fribourgeois auront un nouveau test face à Genève mardi dans une partie qui devrait offrir de belles émotions entre deux équipes bien disposées.

Genève-Servette a mal joué, mais Genève-Servette a gagné. Les Grenat ont disposé des Langnau Tigers 3-2 à l'Ilfis. Sans qu'il y ait quelque chose à redire, les hommes de Chris McSorley ont mené 2-0 à la 10e. Puis les Aigles ont joué les paresseux face à une équipe que tout le monde voit user le fauteuil du cancre. Gustafsson (31e) et Kevin Clark (57e) ont nivelé la marque et Genève a commencé à ruminer leur trop grande passivité. Mais les Servettiens ont la chance de compter dans leurs rangs un Tom Pyatt étincelant en ce début de saison. Le Canadien a profité d'une mésentente de deux Emmentalois dans leur camp de défense pour leur subtiliser la rondelle et battre Ciaccio. Les Aigles se rendront mardi à Fribourg avec une confiance au beau fixe. Une obligation lorsque l'on voit le week-end fribourgeois.

Muet au Hallenstadion, Lausanne avait envie de débloquer son compteur à Malley. La mission lausannoise n'avait rien d'évident avec la réception d'un Lugano sans doute vexé d'avoir été battu à domicile par Zoug la veille. Les Vaudois sont parfaitement entrés dans la partie en prenant deux longueurs d'avance par Pesonen et Herren, superbement servi par Danielsson. 2-0 pour le LHC après neuf minutes et un sentiment que les Lions tenaient bien leur os. Seulement les Tessinois ont une force de frappe atomique et à six secondes de la fin du tiers initial, Damien Brunner a pu réduire la marque. Les joueurs de Patrick Fischer ont ensuite offert une leçon de réalisme, avec dans le rôle du professeur le top scorer du précédent exercice, Fredrik Pettersson. Le Suédois a adressé deux missiles et Huet n'a rien vu venir. Heureusement pour le LHC, Klasen a voulu jouer au plus malin avec Froidevaux et ce dernier a pu égaliser. Mais après 42 secondes en prolongation, Furrer a placé un lancer imparable dans la lucarne de Huet pour ajouter un deuxième point au total des Bianconeri.

On se demandait si "l'effet Tissot Arena" jouerait à plein pour le premier match de la saison dans la nouvelle enceinte du HC Bienne face au rival cantonal Berne. Les joueurs de Kevin Schläpfer ont répondu par l'affirmative...pendant deux tiers. En avance 4-2, les Biennois ont finalement courbé l'échine 5-4 ap. Le jeu de puissance seelandais avait pourtant marché du feu de Dieu avec trois réussites en supériorité numérique. Mais Berne a de la ressource et les hommes de Guy Boucher ont pu compter sur un héros inattendu en la personne de Justin Krueger. Le fils de l'ancien entraîneur de l'équipe de Suisse a inscrit les deux derniers buts de sa froamtion dont le but en prolongation (63e).

Davos a relevé la tête après son revers initial devant Fribourg. A Zoug, les Grisons se sont imposés 4-1. Tandis qu'Ambri-Piotta a eu besoin des tirs au but pour se défaire des Zurich Lions 3-2 tab.

ATS