Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Au grand désespoir du... Lausanne HC, le week-end de Fribourg-Gottéron fut faste. Les Fribourgeois ont cueilli cinq points sur six lors de leur double confrontation contre les Zurich Lions.

Victorieux 2-0 samedi soir à Saint-Léonard, Fribourg-Gottéron s'est imposé 4-3 aux tirs au but dimanche au Hallenstadion. Les Fribourgeois doivent ce succès à leur abnégation qui leur a permis d'arracher la prolongation grâce à une réussite à 6 contre 5 de Kilian Mottet à 38'' de la sirène.

Le moral très atteint après la défaite subie à Bienne mardi soir, les Fribourgeois ont su parfaitement rebondir face à un adversaire désormais dirigé par leur ancien mentor Hans Kossmann. Le nouvel homme fort des Lions a pu constater à ses dépens samedi et dimanche que Gottéron est toujours capable de renverser les montagnes s'il évolue avec ce supplément d'âme qui fait toute la différence. Le discours particulièrement "musclé" de Mark French tenu mercredi a placé les joueurs devant leurs responsabilités. A commencer par Barry Brust qui fut au Hallenstadion aussi brillant que la veille.

A la faveur de ces deux succès,Fribourg, huitième, conserve ses cinq points d'avance sur Lausanne. Mais Fribourg peut aussi regarder à nouveau devant lui. Les écarts qui le séparent de Zurich, pour lequel on peut s'interroger si la nomination de Hans Kossmann a provoqué le déclic espéré, et de Genève-Servette, peut-être bientôt emporté dans la tourmente en raison de la gestion calamiteuse de son président, ne sont respectivement que de quatre et trois points...

Pour Langnau, la messe semble dite. Battue 5-1 à domicile par Berne au lendemain d'une défaite en prolongation concédée contre ce même adversaire, la formation de l'Ilfis reste désormais sur une série de six revers de rang. La perte samedi de son topscorer Antti Erkinjuntti, victime d'une charge de Mark Arcobello, lequel doit faire face à une procédure pour son geste, tombe au pire moment. Dans les rangs du Champion en revanche, l'absence dimanche d'Arcobello n'a pas pesé. Auteur de deux réussites en power play, Gaëtan Haas a parfaitement compensé la suspension du topscorer.

Comme Fribourg-Gottéron et Berne, Zoug a également battu un même adversaire à deux reprises en l'espace de 20 heures. Les Zougois se sont imposés 2-1 aux tirs au but à Davos après la victoire 5-1 de la veille. C'est l'éternel Josh Holden qui a inscrit le penalty victorieux.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS