Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Fribourg Gottéron a créé la première surprise du Championnat de LNA grâce à son succès 5-4 tab chez le champion Davos. De son côté, Bienne a aussi brillé avec un succès 7-3 à Kloten.

Les Fribourgeois n'ont affiché aucun complexe sur la glace grisonne. Même menés 2-0 sur des buts de Paulsson et Jörg, les Romands ont su parfaitement réagir pour retourner le score et mener 4-2. Le public davosien a pu apprécier la force de tir de Salminen. Le Finlandais a sonné la charge pour Gottéron d'un superbe tir du poignet sur le 2-1. Quand Sprunger a inscrit le 4-2 en double supériorité numérique, le succès fribourgeois semblait possible. Mais les Grisons ont forcé pour arracher l'égalisation. Genoni a cédé sa place à un sixième joueur de champ et Samuel Guerra a pu égaliser d'un tir puissant à 40'' de la fin du temps réglementaire. Dans les tirs au but, le Canadien Hamill et Sprunger ont converti en but leur essai donnant un deuxième point à Gottéron.

Dans une soirée placée sous le signe de l'offensive, Genève-Servette s'est fait remarquer avec ses huit buts (8-2) contre Ambri-Piotta. Les Léventins ont pu rêver un tiers-temps. Leur départ canon - deux buts après 3'15'' par Hall et Monnet - n'a pas assommé les Genevois. Tom Pyatt a montré le chemin avec un but à la fin de la première période et un second dès le début du deuxième tiers-temps. Le Canadien a aussi valorisé le travail de ses coéquipiers de ligne, Rod et Riat, qui ont également trouvé le chemin des filets. A la peine en Ligue des champions, Genève-Servette a rassuré. Mais il faudra confirmer la réelle valeur de l'équipe dès ce samedi à Langnau.

Que les supporters de Lausanne se rassurent, le LHC joue toujours comme le LHC. Les Vaudois ont livré un match solide au Hallenstadion avec un Cristobal Huet une nouvelle fois au centre de toutes les attentions. Le portier a maintenu son équipe dans le match jusqu'au 3e tiers-temps. Les Zurichois ont dû attendre la 45e minute pour inscrire l'unique but de la partie sur un tir du poignet de Bergeron à 5 contre 4. Ce même Bergeron était l'auteur d'une grosse bourde à 1'' du terme du temps réglementaire quand il bougeait volontairement sa cage devant les yeux de l'arbitre. Le Suédois Danielsson s'est chargé de la transformation mais il a échoué piteusement sur Flüeler. Les joueurs de l'entraîneur Ehlers pourront regretter de n'avoir pas tenté de bousculer leur adversaire avant d'être menés. Le Finlandais Pesonen s'est créé deux réelles chances de but en fin de rencontre.

Bienne a su se montrer opportuniste sur la glace des Kloten Flyers. Le tournant du match a eu lieu à la 26e minute quand Patrick von Gunten a écopé d'une pénalité de match pour une charge avec la canne. Les Seelandais, menés alors 2-0, ont alors marqué à deux reprises en supériorité numérique par Tschantré et Arlbrandt. Les Biennois ont ensuite enfilé les buts à un Gerber médusé. Le capitaine Tschantré et le Suédois ont réussi un doublé lors de ce large succès bienvenu avant la venue de Berne à la Tissot Arena.

Dans la capitale, Berne, après un début hésitant - voir un 5 contre 3 absolument catastrophique - a facilement pris le dessus sur Langnau. Sept buteurs différents ont pourri la soirée du portier Ciaccio.

Lugano a complètement manqué son entrée devant son public. Battu 2-5 par Zoug, les Tessinois avaient pourtant tout pour bien faire. Ils ont ouvert la marque par Damien Brunner à 5 contre 4 sur une action d'école. Mais par la suite, les Zougois ont frappé trois fois consécutivement par Suri, Schnyder et Lammer. Le match avait tourné.

ATS