Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Fribourg n'a pas eu la même touche magique

Fribourg Olympic n'a pas su confirmer sa touche magique en Ligue des champions. Pour leur premier match de groupe à Holon face à l'Hapoël, les Suisses se sont inclinés 93-69.

L'aventure fribourgeoise dans la phase de groupes de la Ligue des champions a commencé sur une note moins heureuse que lors des dernières sorties des hommes de Petar Aleksic. Irrésistibles en Turquie, les Fribourgeois sont cette fois tombés sur une équipe israélienne impressionnante de réussite.

Tout avait pourtant bien commencé dans la banlieue de Tel-Aviv. Grâce à une excellente première mi-temps, les Romands ont pu virer en tête après vingt minutes 40-37. Et sans une insolente réussite à trois points, le club d'Holon n'aurait pas rejoint le vestiaire à la pause avec trois points de retard. Mais voilà, à force de laisser des shoots ouverts aux artilleurs adverses, on a tendance à se faire piéger. Et c'est ce qui s'est passé pour les Fribourgeois au cours d'une troisième période dominée de main de maître par les Israéliens (29-12).

En enquillant les trois points, l'Hapoël a fait le trou tout en sapant le moral de Fribourgeois émoussés physiquement au fil de la rencontre. Et au rebond, Babacar Touré a semblé trop seul. Le Sénégalais a fini avec son double-double réglementaire (12 pts/12 rebonds), mais cela n'a pas suffi.

Si fort contre les Turcs au dernier match, Natan Jurkovitz n'a cette fois pas pesé sur la rencontre. Limité à 3 points, il a surtout manqué six lancers francs (1/7). Constat malheureusement similaire pour Justin Roberson, auteur de seulement 4 points. Du côté d'Olympic, trois joueurs ont su tirer leur épingle du jeu. Outre Touré, Andre Williamson (16 pts) et Dusan Mladjan (16 pts) ont tenu leur rang.

Les joueurs de soutien, inclus dans la rotation par Aleksic, ont eux eu de la peine à suivre le rythme. Steinmann, Madiamba, Jaunin, Tomas Jurkovitz et Gravet n'ont inscrit que 11 unités, principalement en fin de match lorsque tout était dit. Insuffisant pour aider les leaders.

Mais Fribourg est aussi là pour apprendre et la première mi-temps a démontré que cette équipe avait du potentiel. Il s'agira maintenant de bien gérer la fatigue. Le prochain match des Fribourgeois en Ligue des champions, ce sera mercredi prochain à la salle St-Léonard contre les Tchèques d'Opava.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.