Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Fribourg a repris l'avantage 3-2 dans la finale des play-off de LNA qui l'oppose à Union Neuchâtel. Olympic s'est imposé 66-63 vendredi soir à St-Léonard.

La troupe de Petar Aleksic, qui n'avait pas pu empêcher son adversaire de revenir de 2-0 à 2-2 dans cette série, a forcé la décision dans les 110 dernières secondes du match. Menée 59-61 à 1'51'' du terme, elle a pleinement profité de la faute antisportive sifflée à l'encontre de Brian Savoy à 1'25'' du "buzzer".

Cette faute, la 5e pour le meneur d'Union, allait coûter 5 points à son équipe. Slobodan Miljanic transformait tout d'abord les deux lancers-francs qui lui étaient accordés. Et sur la possession suivante, l'intérieur Arnaud Cotture "assommait" les Neuchâtelois avec un panier primé inscrit à 49'' du terme, après qu'Andre Williamson avait arraché un rebond offensif crucial (64-61).

Union n'avait pas dit son dernier mot. Tony Brown, meilleur marqueur du match avec ses 18 points, ramenait la formation entraînée par Manu Schmitt à une longueur à 44'' de la fin (64-63). Le vétéran de 37 ans bénéficiait même d'une dernière possession alors qu'il restait 22'' à jouer, après un tir à 3 points manqué par Miljanic. Mais il causait la perte des siens en perdant le ballon à 6''5 de la fin, après une glissade. L'Américain manquait ensuite un tir désespéré au "buzzer", après que Williamson avait assuré un 2 sur 2 au lancer-franc.

Malmené à Neuchâtel mardi lors de l'acte IV, Olympic bénéficiera d'une première balle de titre mardi prochain à la Riveraine. Les Fribourgeois sont cependant revenus de loin avant de décrocher ce troisième succès: ils se sont en effet retrouvés menés 42-49 à la 28e, après avoir encaissé un partiel de 2-15 en un peu moins de cinq minutes. Mais ils ont parfaitement su s'en remettre, sous l'impulsion d'un excellent Jonathan Kazadi (17 points vendredi).

ATS