Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sixième défaite de suite pour Fribourg qui a été giflé 9-1 par Davos. A Bienne, Lausanne s'est imposé 2-1 et possède deux points d'avance sur la barre et Genève a battu Zoug 4-2.

Fribourg avait envie de mettre fin à une série négative de cinq défaites consécutives. Pas simple de le faire contre Davos, en pleine bourre actuellement avec six victoires de rang en championnat et une qualification pour les demi-finales de la Champions League. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'espoir des Dragons aura tenu vingt minutes. Le but de Marc Wieser à la 8e avait eu le don d'animer les débats, au deuxième tiers ils ont tourné au monologue grison. Cinq buts pour les hommes d'Arno del Curto et une soirée peluches gâchée par la vivacité de Lindgren & co, aidés il est vrai par la passivité fribourgeoise. Gottéron a bu la tasse à la 27e lorsque Lindgren, seul devant Conz, a pu inscrire le 4-0 en infériorité numérique. Le 5-0 a eu lui raison du portier fribourgeois qui a cédé sa place à Lory. La suite ne fut pas plus glorieuse avec pour seule "lumière" le but de Rivera à la 53e. Mais on ne peut pas parler de but de l'honneur, tant il a été bafoué ce soir.

Lausanne n'a pas tremblé et a enregistré une nouvelle victoire à Bienne. Le score? 2-1, évidemment. Un but par tiers. Lausanne a marqué lors du premier et du troisième, alors que les Seelandais avaient égalisé par Steiner à la 39e. La présence de Martin Steinegger au côté de Kevin Schläpfer n'a pas eu l'effet escompté. Les Biennois enregistrent leur onzième revers en douze matches, ce qui correspond à deux points sur 36 possibles! Et même face à un LHC loin d'être transcendant, les hommes du Hockeygott n'ont pas réalisé de miracles. La réussite de Steiner aurait dû amener cette émotion supplémentaire qui permet de profiter du momentum. Pas pour ce Bienne-là, englué dans la sinistrose et la trouille. Lausanne n'a "eu qu'à" inscrire le 2-1 pour perturber leur adversaire. Bienne est aujourd'hui à quinze points de la barre. Une barre que les Vaudois dépassent de deux points.

Belle réaction genevoise

Genève-Servette s'est bien repris après le couac d'Ambri-Piotta. Et ce n'était pas simple face à Zoug que les Grenat ont écarté 4-2. Cette victoire permet aux Genevois de dépasser Fribourg et de devenir de facto la meilleure formation romande. La différence s'est faite lors du tiers médian. Trois buts grenat contre aucun pour les hommes de Harold Kreis. Wick, Slater et Rod ont mis en lumière les carences zougoises. A la 44e, c'est Pyatt qui a classé l'affaire pour la troupe de Chris McSorley qui arborait un maillot spécial pour fêter l'Escalade. Le but de Ramholt à la 49e n'a pas fait trembler le boss des Vernets. Attention toutefois au déplacement difficile à Lugano samedi soir pour des Servettiens qui se passeraient bien de ce long voyage face à un adversaire qui tourne à plein régime.

En dessous de la barre, on retrouve Berne. Les Ours ont été domptés 4-3 par Ambri-Piotta. Les Léventins ont gâché le premier but en LNA de Nico Hischier qui a marqué le deuxième but du SCB à la 25e, lui qui va fêter ses 17 ans le 4 janvier prochain.

Lugano n'a pas laissé la moindre chance aux Langnau Tigers. Les Tessinois l'ont emporté 4-1. Dans le derby zurichois Kloten a dominé Zurich 3-1. Les Lions essuyent leur onzième défaite de la saison, mais seulement la huitième dans le temps réglementaire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS