Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Avec la vague de froid, la glace gagne toujours plus d'étangs et de lacs. Ceux-ci se transforment en terrains de jeu pour les activités les plus diverses: patin à glace, curling, randonnée ou ballade en calèche. Certains lacs sont même utilisés comme piste d'atterrissage par des avions de tourisme.

Au Lac Noir (FR), la couche de glace a atteint vendredi 27 centimètres. La population et les vacanciers en profitent pour jouer au hockey et à une variante du curling. Il est aussi prévu que des avions se posent sur le plan d'eau la semaine prochaine.

La glace a également pris ses quartiers au Lac de Joux (VD), qui est entièrement ouvert à la marche depuis mercredi. Les sportifs sont là aussi gâtés puisqu'ils peuvent s'adonner au ski de fond ou à la luge.

Lacs de Neuchâtel et de Zurich

Les petites étendues d'eau ne sont pas les seules envahies par la la glace. Le lac de Neuchâtel est ainsi en partie gelé du côté d'Yverdon. Il est toutefois déconseillé de s'y aventurer, comme le souligne l'office du tourisme local.

En Suisse alémanique, une partie du lac de Zurich est également gelée. Pour la première fois depuis 24 ans, les promeneurs ont ainsi pu fouler la glace dans le port de Rapperswil (SG). La couche de glace atteignait vendredi 15 centimètres, ont indiqué les autorités communales.

Si l'on a l'embarras du choix en ce qui concerne les lacs, les patineurs ne devront pas trop tarder à se décider pour l'un ou l'autre d'entre eux. En effet, le mercure devrait remonter en début de semaine prochaine, selon MétéoSuisse.

Bateaux au fond du Léman

Le froid a aussi eu des conséquences fâcheuses. A Genève, une vingtaine de bateaux ont coulé, alourdis par des masses de gel. Les interventions de la police de la navigation ont toutefois pu sauver une cinquantaine d'embarcations qui menaçaient de sombrer.

ATS