Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"L'initiative des paroisses", un texte lancé en Suisse alémanique en septembre qui invite à ouvrir l'eucharistie aux personnes divorcées ou homosexuelles, a rencontré très peu d'échos en Suisse romande. Outre-Sarine, quelque 300 membres du clergé affirment adhérer à ce mouvement.

"L'initiative des paroisses", lancée le 10 septembre par 90 prêtres et aumôniers de Suisse alémanique, remet en question les directives de la hiérarchie catholique en matière d'assistance spirituelle.

Il contient plusieurs propositions, comme le droit pour des personnes divorcées ou homosexuelles de participer à l'eucharistie, ou de permettre à des laïcs - hommes ou femmes - formés en théologie de prononcer des sermons. Le texte des paroisses est parti d'une initiative similaire en Autriche.

Les évêques de St-Gall, Coire et Bâle ont réservé un accueil glacial à ce texte. Ils estiment que les initiants font fausse route en se démarquant unilatéralement de Rome. "Une assistance spirituelle responsable est toujours liée à l'unité avec les évêques et l'Eglise", ont écrit les évêques dans leur prise de position.

Pas de signatures en Romandie

En Suisse romande, ce texte est passé quasiment inaperçu. Les initiants reconnaissent n'y avoir collecté aucune signature. "Nous n'avons pas encore publié de traduction française de ces thèses", indique Markus Heil, membre du groupe qui a lancé le mouvement.

Mais pour Jörg Stolz, doyen de la faculté de théologie à l'Université de Lausanne, l'absence de mouvement organisé en Suisse romande ne signifie pas qu'il n'y ait pas de contestation. "Il y a une très forte critique aussi bien chez les catholiques qui ont pris leurs distances par rapport à l'institution que chez les engagés", remarque-t-il.

Les croyants ont le sentiment de ne plus être représentés. "Ils formulent des reproches extrêmement forts envers le Pape, Rome, et la morale trop contraignante voire dépassée", ajoute le professeur, qui achève actuellement une étude sur la religiosité en Suisse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS