Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les contrôles aux frontières de la France seront rétablis pour la conférence sur le climat, a annoncé vendredi le ministre français de l'intérieur. Des centaines de délégations et des milliers de personnes sont attendues à Paris.

"La France va fermer ses frontières pendant quelques semaines", a déclaré Bernard Cazeneuve. Le ministre de l'intérieur a invoqué le contexte de menaces terroristes ou de risques à l'ordre public. Il a précisé que ces contrôles dureraient "à peu près un mois".

Il a fait valoir que cette fermeture était possible dans le cadre des accords de Schengen de libre circulation des personnes et des biens en Europe. "Schengen prévoit dans un de ses articles la possibilité pour des Etats de le faire dans des circonstances particulières qui correspondent à celles de la COP21", a-t-il expliqué.

Exceptionnellement

Les accords de Schengen permettent aux pays signataires de rétablir exceptionnellement les contrôles à leurs frontières pour une durée maximum de 30 jours en cas de menace grave pour l'ordre public et la sécurité intérieure.

Au moins 80 chefs d'Etat et de gouvernement sont attendus le 30 novembre à Paris et au Bourget pour l'ouverture de la COP21, à laquelle participeront 196 délégations venues du monde entier. Au total, 20'000 à 40'000 personnes sont attendues pendant la durée de la conférence, qui durera jusqu'au 11 décembre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS