Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Chris Froome, vainqueur du Tour de France 2015 mais visé par des spectateurs lors de divers incidents, espère que l'ambiance de l'édition 2016 sera "la même qu'au Dauphiné", qu'il vient de remporter.

"J'espère que (l'accueil) sera le même que celui reçu sur le Dauphiné. Il y avait une superbe ambiance là-bas. (Le Tour,) c'est la plus grande course de la saison. Nous aimons courir ici, nous aimons courir en France", a déclaré jeudi le Britanique, lors de la conférence de presse d'avant-course de son équipe Sky à Port-en-Bessin-Huppain.

Le double vainqueur du Tour (2013, 2015) s'était plaint l'an dernier de divers incidents causés par des spectateurs: insultes, crachats...

Après sa victoire dans le Critérium du Dauphiné mi-juin, le Britannique est le premier candidat à sa succession d'un Tour (2-24 juillet) qui s'élancera samedi du Mont-Saint-Michel. Mais "tout est remis à zéro", a estimé Froome à propos du Grand Départ normand: "Nous partirons samedi tous à égalité. Tout ce qui s'est passé jusqu'ici ne compte plus."

L'Anglais a privilégié le Colombien Nairo Quintana au moment de désigner son principal adversaire: "Il est plus motivé que jamais. A l'heure actuelle, sur le papier comme sur le terrain, c'est mon plus grand rival. Mais, en aucun cas, nous ne pouvons tirer un trait sur les autres adversaires."

ATS