Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Les distributeurs suisses ne respectent souvent pas les règles concernant l'indication de provenance des fruits et légumes. Les chimistes cantonaux dénoncent une information manquante, insuffisante voire carrément fausse dans deux tiers des magasins.
Les chimistes cantonaux de toute la Suisse ont mené pour la première fois une action concertée ce printemps pour vérifier que l'origine des fruits et légumes frais était disponible pour le consommateur et correcte. Ils ont visité plus de 500 magasins, dont 100 Migros et 100 Coop, et contrôlé 7000 produits.
Et "les résultats sont mauvais", écrivent-ils dans un communiqué. Des erreurs ont été constatées dans 65% des commerces inspectés. Plus de 1100 produits n'étaient pas satisfaisants. Selon la loi, l'étiquette des produits préemballés doit contenir une indication sur la provenance. Pour les produits en vrac, cette information doit être affichée ou disponible auprès du personnel.
Or, l'origine des fruits et légumes était fausse dans 496 cas. L'indication du pays de production manquait ou était inconnue pour 195 produits tandis que dans 96 cas elle était inscrite de manière trop vague et insuffisante. Les inspecteurs n'ont pas pu vérifier les allégations des commerçants pour 333 produits car la traçabilité n'était pas assurée.
NégligenceLes erreurs sont parfois vraiment flagrantes. "Nous avons par exemple observé des fruits portant une étiquette espagnole, mais rangés dans les caisses d'une entreprise italienne", raconte le chimiste cantonal de Berne et président de l'Association des chimistes cantonaux, Otmar Deflorin.
Selon les inspecteurs, les manquements constatés n'ont pas paru volontaires. Ils sont plutôt le résultat de laxisme ou d'erreurs commises par le personnel. "La traçabilité est souvent assurée jusque dans les grandes centrales de distribution, mais disparaît lors de l'arrivée des articles dans les succursales et leur mise en rayon", expliquent les chimistes cantonaux.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS