Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les funérailles nationales de l'ancien président sud-coréen Kim Young-sam ont été célébrées jeudi à Séoul par un temps glacial. Sa victoire électorale en 1992 avait mis fin à plus de 30 ans de règne militaire. Il a présidé le pays de 1993 à 1998.

Son cercueil drapé du drapeau national a été enlevé à l'hôpital de l'Université nationale de Séoul, puis un corbillard a conduit la dépouille à travers les rues de la capitale. Après une cérémonie à l'Assemblée nationale, il doit être inhumé au cimetière national situé sur la rive gauche du Han, le cours d'eau qui traverse Séoul.

Alors que des milliers de personnes s'étaient rassemblées pour les funérailles officielles du président populiste Roh Moo-hyun après son suicide en 2009, seuls de rares habitants ont tenu à assister aux funérailles de Kim Young-Sam, témoignant des sentiments mitigés des Sud-Coréens à son endroit.

Kim Young-sam est décédé le week-end passé, d'une infection du sang à l'âge de 87 ans. Deux événements majeurs ont marqué son mandat présidentiel: la crise nucléaire avec la Corée du Nord en 1994 et la signature d'un plan de sauvetage de 58 milliards de dollars avec le Fonds monétaire international (FMI), lors de la crise financière asiatique de 1997-1998.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS