Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Maison Blanche a ordonné mardi de mettre en berne jusqu'à samedi soir les drapeaux américains pour rendre hommage aux cinq militaires tués jeudi lors d'une fusillade dans le Tennessee. En "signe de respect" pour les victimes, a indiqué Barack Obama.

"Nos pensées et nos prières vont aux militaires tués la semaine dernière à Chattanooga. Nous honorons leur service. Nous présentons notre gratitude aux policiers et aux premiers secours qui ont stoppé le carnage et sauvé des vies", a déclaré M. Obama dans un communiqué.

Le président a ordonné que le drapeau des Etats-Unis soit mis en berne de mardi à samedi "à la Maison Blanche et sur tous les bâtiments et lieux publics, ainsi que sur tous les postes militaires et bases navales" et toutes les ambassades à l'étranger.

Barack Obama a également expliqué que le pays ne cédera "pas à la peur". "Vous ne pouvez pas nous diviser. Et vous ne changerez pas notre mode de vie", a-t-il dit à l'attention du tueur.

Un jeune homme de 24 ans s'était attaqué jeudi à un bureau de recrutement des Marines puis à un centre de réservistes à Chattanooga, où il a tué quatre Marines et un marin, et blessé un militaire et un policier.

Les enquêteurs s'interrogent sur les motivations du tueur, qui était dépressif selon sa famille, et a voyagé en Jordanie. Il avait écrit avoir des tendances suicidaires et vouloir "devenir un martyr".

ATS