Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'homme mortellement blessé jeudi par la police à Montreux (VD), au terme d'une course-poursuite, a été touché par cinq des neuf projectiles tirés par trois des policiers. L'homme a également été formellement identifié: il s'agit d'un Suisse de 45 ans, domicilié à Leytron (VS).

A ce stade de l'enquête, il n'est pas encore établi d'où provenaient les tirs létaux, a indiqué le ministère public vendredi dans un communiqué. La chronologie des faits doit aussi être précisée.

En l'état, il apparaît qu'au moment où le conducteur s'est trouvé bloqué par un barrage de police au centre de Montreux, il a saisi le fusil de chasse se trouvant sur le siège passager avant et l'a pointé en direction des gendarmes. Se sentant menacés, les policiers ont alors fait usage de leurs armes.

Le conducteur n'a pas tiré

Le fusil de chasse est un calibre 12 à un coup. Les investigations ont démontré qu'il était chargé au moment des faits, mais que le conducteur n'a pas tiré. Une boîte de munitions de même calibre a également été retrouvée sur le siège passager du véhicule.

Les plaques d'immatriculation russes de la Ford Mustang conduite par la victime sont fausses. La voiture qui lui appartenait a été immatriculée dans le canton de Vaud, puis en Valais jusqu'au début de septembre 2012. Depuis lors, elle n'était plus immatriculée et donc plus couverte par une assurance RC.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS