Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - Sanitas a dépensé quelque 3 millions de francs pour les services de conseillers externes dans le cadre du projet de fusion avec le bernois CPT, qui a échoué il y a quelques semaines. L'assureur a confirmé ce mercredi cette information publiée par le "Blick".
Cet argent n'est pas perdu car les connaissances acquises sont utiles pour la stratégie future, a expliqué à l'ATS un porte-parole de Sanitas, qui enregistre des frais administratifs annuels de 190 millions de francs pour un chiffre d'affaires de 2,4 milliards.
CPT de son côté, également interrogé par l'ATS, n'a pas souhaité donner d'indication sur ses dépenses pour le projet de fusion.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS