Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les communes de Loèche et Erschmatt, dans le Haut-Valais, fusionneront dès le 1er janvier 2013. La population et les conseils bourgeoisiaux ont largement approuvé le projet dimanche lors des votations communales.

A Loèche, 75,9% des votants ont dit oui, et à Erschmatt 75,4%. Les conseils bourgeoisiaux se sont également prononcés pour la fusion, par 56% à Loèche et 77% à Erschmatt. La participation a atteint 90%.

Dans un communiqué, le conseiller d'Etat Maurice Tornay s'est réjoui de ce résultat. "Cette fusion verticale entre une commune de la vallée et celle d'une commune de montagne correspond à la tendance des dernières années en Valais", constate-t-il.

Baisse des coûts

La gestion collective des infrastructures permettra une réduction des coûts de fonctionnement de l'administration communale, rappelle M. Tornay. L'Etat du Valais soutiendra la nouvelle entité par 3,3 millions de francs.

Ce résultat positif intervient après celui des communes de Tourtemagne/Unterems et Gampel/Bratsch. Le 29 janvier, la fusion entre Sion et Salins sera soumise au peuple.

ATS