Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski alpin - Tessa Worley a fait des merveilles en géant à Kranjska Gora. Sur une piste habituellement réservée aux messieurs, la Française s'est imposée devant Federica Brignone (It) et Viktoria Rebensburg (All).
Avec son petit gabarit (1m57), la fille du Grand-Bornand s'est régalée sur le tracé slovène particulièrement tournant et pentu. En embuscade après la manche initiale (2e), elle a fait la différence sur le second tracé dont elle a signé le meilleur chrono. En tête le matin, l'Autrichienne Elisabeth Görgl est certes tombée, mais elle était déjà distancée par la Française.
A 23 ans, Tessa Worley a fêté sa première victoire de la saison, la 6e de sa carrière en Coupe du monde. La skieuse aux racines australiennes (par son père) s'est aussi relancée au classement de la discipline, dans lequel elle est revenue au 4e rang à 80 points de la leader Viktoria Rebensburg.
Le géant est d'ailleurs la discipline la plus passionnante cet hiver chez les dames. Alors que Marlies Schild écrase le slalom et que Lindsey Vonn survole la vitesse, le géant a connu quatre gagnantes différentes en autant de courses.
Dans le camp suisse, seule Fabienne Suter est entrée dans les points. En verve en vitesse, la Schwytzoise n'est pas parvenue à monter en puissance dans sa discipline la plus faible. Elle s'est classée à la 21e place, dans la lignée de ce qu'elle a montré cette saison en géant (20e, 25e, 27e).
De son côté, Lara Gut a connu une énième débâcle dans les disciplines techniques. Comme lors de ses cinq dernières sorties en géant ou slalom, la Tessinoise est partie à la faute. Sa déroute slovène a été particulièrement cuisante: déséquilibrée dès la deuxième porte, la skieuse de Comano n'est restée en piste qu'une dizaine de secondes.
Les trois dernières Suissesses engagées - Denise Feierabend, Wendy Holdener et Corinne Suter - ont toutes échoué à passer le "cut" de la première manche.

ATS