Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski alpin - Anna Fenninger s'est offert son premier succès en Coupe du monde. Devant son public à Lienz, l'Autrichienne s'est imposée en géant devant l'Italienne Federica Brignone et la Française Tessa Worley.
La première victoire de Fenninger devait forcément tomber un jour. A 22 ans, la Salzbourgeoise fait parler d'elle depuis plusieurs années. Cela a d'abord été le cas pour ses razzias chez les juniors et en Coupe d'Europe, puis pour ses débuts en fanfare parmi l'élite.
Malgré son jeune âge, elle avait déjà accumulé cinq podiums en Coupe du monde avant de pouvoir monter sur la plus haute marche. En février aux Mondiaux à Garmisch (All), elle avait aussi bluffé son monde en raflant la médaille d'or en super-combiné. Autant dire que son premier succès était largement attendu, même si c'est en vitesse qu'elle avait principalement brillé jusqu'ici.
A Lienz, Anna Fenninger était 6e de la manche initiale, avant de remonter toutes ses concurrentes à l'issue du second tracé. No 1 mondiale en géant et en tête après une manche, l'Allemande Viktoria Rebensburg semblait pourtant mûre pour un nouveau succès. Mais un léger écart dans le mur final lui a coûté plusieurs centièmes, la reléguant au 4e rang.
Côté suisse, cela s'est mal passé. Déjà en retrait le matin, Dominique Gisin et Fabienne Suter ne sont pas parvenues à monter en puissance lors de leur deuxième passage, échouant respectivement au 20e et 27e rang.
Quant à Lara Gut, elle a une nouvelle fois été victime de sa propre fougue. La Tessinoise est tombée à trois portes de l'arrivée en première manche, alors qu'un top 10 semblait dans ses cordes.
Cela fait dorénavant quatre courses consécutives que le casse-cou de Comano connaît le même destin: des débuts de parcours prometteurs, ruinés par des erreurs rédhibitoires. Avant son couac de Lienz, elle avait échoué en super-G à Beaver Creek (EU) ainsi qu'en slalom à Courchevel (Fr) et Flachau (Aut).
"Je skie bien, mais la réussite n'est pas avec moi en ce moment", a résumé Lara Gut. "Je dois rester calme et la roue finira bien par tourner", a ajouté la Tessinoise, qui se consolera avec la victoire d'Anna Fenninger, l'une de ses grandes amies sur le circuit.

ATS