Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Surprise au géant de Plan de Corones. C'est la Norvégienne Ragnhild Mowinckel qui mène le bal après la première manche avec 0''08 d'avance sur Marta Bassino et 0''09 sur Viktoria Rebensburg.

Soupe à la grimace dans le camp suisse. Que ce soit Lara Gut, Wendy Holdener, Mélanie Meillard ou Simone Wild, aucune des géantistes helvétiques n'a réussi à négocier la deuxième partie du tracé italien.

Victorieuse dimanche à Cortina en Super-G et 4e sur cette même piste l'an dernier, Lara Gut a particulièrement déçu. Si la Tessinoise parvient à inscrire son ski dans la courbe dans les disciplines de vitesse, sa tendance au drift ne paie que sur les pentes verglacées. Or la neige abrasive ne goûte pas franchement les déparages contrôlés. La skieuse de Comano ne pointe qu'au 24e rang, une place indigne de sa valeur. Holdener est 18e à 1''84, Meillard 20e à 1''90 et Simone Wild 23e à 2''19.

Déception également pour Vanessa Kasper et Camille Rast, hors des trente. Brillante 9e l'an passé, Camille Rast avait pourtant un bon feeling sur cette piste.

En tête, Ragnhild Mowinckel a épaté. 3e du Super-G de Val d'Isère, la Norvégienne n'est jamais montée sur le podium en géant. Les cinq premières devraient jouer la gagne avec la lauréate de l'an dernier, Federica Brignone, 5e à 0''43.

Eliminée lors du Super-G de Cortina, Mikaela Shiffrin a mordu la poussière pour la deuxième fois de suite. Une bête faute sur l'intérieur a mis à terre celle qui domine le classement général de la Coupe du monde..

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS