Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Kampala - Un pasteur rwandais, Jean-Bosco Uwinkindi, accusé de génocide par le Tribunal pénal international pour le Rwanda, a été arrêté en Ouganda. Une fin de cavale pour cet homme d'église présenté par l'accusation comme une cheville ouvrière du génocide de 1994.
La police ougandaise a annoncé que le pasteur, né en 1951 et recherché par le TPIR pour génocide, extermination et crimes contre l'humanité, avait été arrêté mercredi dans l'ouest de l'Ouganda.
Le chef de la Direction ougandaise des recherches criminelles, Edward Ochom, a indiqué que le suspect avait été localisé en République démocratique du Congo, et que les services du TPIR, basé à Arusha (nord de la Tanzanie), le traquaient.
"Dès qu'il a traversé la frontière pour entrer en Ouganda, le 26 ou le 27 juin, nous en avons été informés. Nous l'avons arrêté mercredi dans la localité de Mbarara", dans le sud-ouest de l'Ouganda, a ajouté Edward Ochom.
"Nous espérons qu'il sera transféré au centre de détention des Nations unies (à Arusha) vers la fin de cette semaine", a indiqué le procureur en chef adjoint du tribunal Christopher Bongani Majola.
Récompense de 5 millions
Le Département d'Etat américain avait offert une récompense de cinq millions de dollars pour toute information conduisant à l'arrestation de Jean-Bosco Uwinkindi.
Selon l'acte d'accusation, le pasteur officiait dans l'église pentecôtiste de Kayenzi, dans la commune de Kanzenze, proche de Kigali, au moment du génocide au Rwanda, entre avril et juillet 1994.
"Durant les faits visés par le présent acte d'accusation, le pasteur Jean-Bosco Uwinkindi a mené un groupe de tueurs pour débusquer et exterminer les Tutsi, particulièrement les civils tutsi de la commune de Kanzenze", selon le document établi en 2001.
Toujours selon l'accusation, il a également accueilli des femmes et des enfants Tutsi dans son église pour ensuite en ordonner l'exécution. Le génocide contre les Tutsi au Rwanda a fait au total environ 800'000 morts selon l'ONU.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS