Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Belgique a obtenu le 1er titre mondial de son histoire en athlétisme grâce à Nafissatou Thiam à l'heptathon, dans un concours marqué aussi par la belle 11e place de Lucernoise Géraldine Ruckstuhl.

Cette dernière a nettement devancé la Biennoise Caroline Agnou (21e) pour la suprématie helvétique.

Thiam a peiné sur le 800 m final (2'21''42), mais la liane de Liège avait fait la différence dans les sauts (1m95 à la hauteur, 6m57 à la longueur) pour devancer, avec 6784 points, l'Allemande Carolin Schäfer (6696) et la Néerlandaise Anouk Vetter (6636). La Belge de 23 ans avait déjà gagné le titre olympique à Rio.

Deuxième plus jeune heptathlonienne du plateau, néophyte à ce niveau, la junior Géraldine Ruckstuhl s'est très bien défendue. Son total de 6230 points se situe à 127 unités de son récent record national. L'athlète du petit club d'Altbüron aura eu la satisfaction de précéder l'Ukrainienne Alina Shukh (14e), celle-là même qui l'a privée récemment du titre européen juniors. "Je n'aurais jamais pensé pouvoir me hisser encore à ce niveau, quinze jours après ma médaille d'argent à Grosseto" (aux Européens juniors, ndlr), s'est-elle réjouie.

La Lucernoise n'a connu qu'une seule petite défaillance, à la longueur (5m82). Pour le reste, elle a confirmé, à 19 ans, qu'elle représente un des grands espoirs de la discipline, elle qui fut championne du monde cadettes (M18) en 2015.

Caroline Agnou, championne d'Europe M23, peut être gratifiée du même attribut. Même si la Biennoise n'a pas pu tout à fait rivalisé avec sa compatriote sur ses joutes (21e avec 6001 pts). Elle a été bonne en longueur (6m22) mais a eu le malheur de heurter un obstacle sur son 100 m haies, laissant échapper quelques dixièmes dans l'aventure (13''95). "Dans l'ensemble, je suis contente!", a-t-elle dit. "Ma deuxième journée s'est mieux passée que la première, même si j'avais les jambes lourdes sur le 800 m."

ATS