Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La saga de l'été "Neymar au Paris SG" a peut-être connu son dénouement. Gerard Piqué assure, en effet, que Neymar n'allait pas répondre aux sirènes parisiennes.

Avec deux petits mots, le défenseur du FC Barcelone a enflammé les réseaux sociaux: son "Se queda" (littéralement "Il reste") en légende d'une photo le montrant bras dessus bras dessous avec son coéquipier brésilien, tout sourire, a fait exploser les compteurs.

Trois heures après sa publication, la photo totalisait plus de 526'000 "likes" sur Instagram, plus de 77'000 "retweets" et 135'000 "likes" sur Twitter, sans compter les commentaires de supporters du Barça soulagés et ceux des fans du Paris SG oscillant entre fatalisme et défiance.

Est-il bien informé? Fait-il de l'intox? Piqué a joué au fond son rôle de défenseur et de leader du vestiaire barcelonais, même s'il n'en est pas le capitaine, héritant même dans le quotidien sportif Marca du surnom de "Presidente Piquenbauer".

Le transfert le plus cher de l'histoire --222 millions d'euros pour la clause libératoire et un salaire annuel de 30 millions d'euros, sans compter des intéressements à certaines activités commerciales du propriétaire du PSG, Oryx Qatar Sports Investments-- aura-t-il lieu?

Le quotidien Le Parisien assure dans son édition électronique que "le transfert du siècle" pourrait être finalisé dans les jours à venir. Alors que les deux équipes sont en stage de préparation aux Etats-Unis depuis une semaine et jusqu'à la semaine prochaine, la chaîne de télévision sportive américaine ESPN affirme également que le méga-transfert aura lieu.

ATS