Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Gabri était un entraîneur très déçu, dimanche à Tourbillon, après la défaite 3-1 du FC Sion contre Grasshopper. "Il faut mieux nous rendre compte de notre situation !", tonne le Catalan.

"C'est toujours la même histoire...", se plaint le coach sédunois. "On est dans le match et puis on provoque un penalty. Le sixième ou le septième en huit matches. Nous commettons toujours, toujours les mêmes erreurs", tempête un Gabri qui fait également référence au premier but des Sauterelles - conséquence de bévues défensives - et au deuxième - une copie presque conforme d'une réussite concédée durant l'automne à Thoune, la bourde du portier Fickentscher en plus -.

"L'équipe est très jeune et elle se trompe, poursuit l'entraîneur. Mais il n'y a que le travail pour nous sortir de là. Travailler et encore travailler."

Sueur et prise de conscience comme remèdes aux maux valaisans: un rapide passage vers les joueurs au terme de la rencontre démontre que Gabri a encore du pain sur la planche. Bien sûr, tant Freddy Mveng qu'André Neitzke répètent doctement que le travail est la seule voie possible. Mais pour ce qui est de la prise de conscience...

"Il faut garder cette même mentalité", affirme (sans rire) Neitzke, visiblement peu soucieux de l'apathie de certains Sédunois sur le terrain. Mveng, lui, commence par demander à ce que l'équipe "se pose les bonnes questions", avant de faire preuve, à son tour, d'un évident manque de clairvoyance.

"Il ne faut pas tout jeter après ce match-là. Il y en a encore beaucoup d'autres. Nous devons regarder nos performances (ndlr: et pas que le résultat) pour ne pas nous mettre de fausse pression." A lire le classement, pas si sûr que cette pression qui pèse sur le FC Sion soit si fausse que cela...

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS