Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

GAM veut poursuivre sa restructuration en dépit de résultats semestriels en baisse (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

GAM a subi un recul d'un tiers (-34%) sur un an de son bénéfice net au premier semestre à 53,3 millions de francs. Le gestionnaire d'actifs institutionnels zurichois estime avoir réalisé une performance décevante.

"Nous poursuivons de manière conséquente la restructuration de nos affaires entamée en 2015. Malgré des résultats décevants dans la première moitié de l'année 2016, nous investissons dans le futur et menons l'entreprise dans une perspective à long terme", a indiqué mercredi Alexander Friedman, directeur général de GAM, cité dans un communiqué.

Au niveau opérationnel, l'établissement a dégagé un bénéfice avant impôts en recul de 46% à 55 millions de francs. Ce montant est en ligne avec l'avertissement lancé à mi-juin, qui faisait mention d'une chute de moitié de la performance semestrielle.

Les fonds sous gestion s'élevaient au 30 juin dernier à 113,5 milliards de francs, une somme en contraction de 5% par rapport à six mois plus tôt. GAM a accusé un reflux net d'argent frais global de 4,7 milliards, s'expliquant notamment par une aversion accrue des investisseurs au risque, influencée par la volatilité des marchés.

Pour la suite, le directeur général se dit convaincu de la justesse de la stratégie de l'entreprise. Pour mémoire, GAM agit en tant qu'entité indépendante depuis 2009, consécutivement à la scission des activités de gestion de fortune et de gestion d'actifs de la banque zurichoise Julius Baer.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS