Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'enquête devra montrer si trois garages Volvo ont mis certains rabais dans leur poche (archives).

KEYSTONE/AP TT NEWS AGENCY/JONAS EKSTROMER

(sda-ats)

La police neuchâteloise a perquisitionné trois garages Volvo à La Chaux-de-Fonds, Hauterive (NE) et Yverdon-les-Bains (VD) le 7 mai. Selon Arcinfo qui a révélé l'affaire, les concessionnaires de la marque auraient grugé l'importateur suisse.

"Une instruction pénale a été ouverte en mars et un procureur a été saisi", a déclaré vendredi à Keystone-ATS, Georges Lozouet, chargé de communication de la police neuchâteloise, confirmant une information du quotidien neuchâtelois. "Les éléments recueillis sont en cours d’analyses par des enquêteurs spécialisés. Pour l’heure, il est impossible de donner une échéance à l’enquête", a-t-il ajouté.

Les investigations en cours portent sur des différences suspectes entre certaines sommes inscrites sur plusieurs contrats. Le plaignant, un ex-vendeur, a expliqué à Arcinfo que les avantages contractuels auxquels le client avait potentiellement droit ne lui étaient pas forcément octroyés.

Un second document était établi, en reproduisant frauduleusement les signatures, puis envoyé à Volvo Suisse. Les garagistes mettaient ainsi certains rabais dans leur poche.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS