Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Garbiñe Muguruza (no 4) s'impose de plus en plus comme la favorite du bas du tableau féminin à Roland-Garros.

Finaliste malheureuse à Wimbledon l'été dernier, la puissante Espagnole (1m83, 73 kg) a fait forte impression dimanche en 8e de finale. Elle a dominé la gagnante de l'édition 2009 de Roland-Garros Svetlana Kuznetsova (RUS/13) 6-3 6-4 dans une rencontre de toute beauté, en armant pas moins de 37 coups gagnants.

Présente pour la troisième année consécutive en quart de finale à Paris, Garbiñe Muguruza semble en mesure de passer un palier supplémentaire cette année. Sortie par Maria Sharapova en 2014 et par Lucie Safarova l'an passé, elle partira en tout cas largement favorite mardi face à l'étonnante Américaine Shelby Rogers (WTA 108), qui a battu la Roumaine Irina-Camelia Begu (no 25) dimanche.

"Je me suis arrêtée en quart de finale les deux dernières années. Même si je fais toujours abstraction du passé lorsque je commence un tournoi, je suis extrêmement motivée à l'idée de pouvoir faire mieux cette année", a souligné Garbiñe Muguruza.

L'autre quart de finale du bas du tableau n'est pas encore connu. Les matches opposant Agnieszka Radwanska (no 2) à Tsvetana Pironkova et Simona Halep (no 6) à Samantha Stosur (no 21) ont été arrêtés dimanche soir en raison de la pluie, et reprendront lundi.

ATS