Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des gardes-frontières suisses surveilleront la frontière entre la Pologne et l'Ukraine cet été, pays qui accueillent le championnat d'Europe de football. Cette mission s'inscrit dans le cadre de la participation de la Suisse à Frontex, l'agence de surveillance des frontières européennes.

Selon le porte-parole de l'administration fédérale des douanes, qui confirme un article de la "NZZ am Sonntag", il est trop tôt pour dire combien d'hommes seront envoyés sur place et quelles seront leurs tâches.

Les coûts générés par cette mission seront pris en charge par l'Union européenne (UE), comme c'est le cas lorsque des gardes-frontières suisses sont mobilisés. Berne payera en revanche les salaires.

Ukraine hors de Schengen

La Pologne et l'Ukraine organisent ensemble l'Euro 2012. Particularité: la Pologne, membre de l'UE, fait partie de l'espace Schengen de libre circulation des personnes, contrairement à l'Ukraine. Du point de vue de l'UE, une frontière extérieure sépare les deux pays.

L'Agence européenne pour la coopération aux frontières extérieures (FRONTEX) est opérationnelle depuis 2005. Le Corps des gardes-frontières suisses a participé à des missions pour la première fois l'an dernier pour sécuriser les frontières vers l'espace Schengen. Il a réalisé au total plus de 800 jours de mission à 24 reprises.

En raison de ce succès, 40 missions et 1000 jours d'engagement sont prévus cette année, a récemment indiqué le chef du Corps des gardes-frontières Jürg Noth.

ATS