Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Après plus de deux ans et demi de transformation, Gategroup a quasi doublé son bénéfice net l'an passé à 40,8 millions de francs, contre 21 millions en 2013. Le chiffre d'affaires du fournisseur zurichois de services à bord a en revanche stagné (+0,2%) à un peu plus de 3 milliards de francs.

La croissance organique de 5% a été en partie neutralisée par les désengagements et les fins de contrats, a indiqué jeudi Gategroup. Les effets de change ont, eux, pesé à hauteur de 2,9% sur les recettes.

Le résultat opérationnel brut EBITDA est resté stable. La marge correspondante demeure à 5,6%. Avant intérêts et impôts, le bénéfice d'exploitation ressort à 102,8 millions, en progrès de 4,2% d'un exercice à l'autre. Si l'unité de prestations à bord des avions, Airline Solutions, s'est redressée en Europe, elle reste faible en Amérique du Nord.

Pour 2015, la direction table sur une croissance organique solide de l'ordre de 3 à 4% sur l'ensemble de son portefeuille, grâce aux mesures de restructurations passées et aux nouvelles affaires. Concernant le franc fort, le groupe souligne que son activité axée sur l'international le protège des aléas monétaires.

Ambitions du nouveau patron

Le futur patron Xavier Rossinyol a présenté les piliers de sa stratégie. L'Espagnol donnera la priorité à la gestion des coûts, mais pas seulement. D'ici la fin de l'année, le groupe veut réaliser des économies supplémentaires de 30 millions de francs, mais il estime la restructuration en Europe "derrière lui".

Pour rehausser les marges, M. Rossinyol veut aussi développer des prestations "premium" et explorer de nouvelles activités "en temps voulu".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS