Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Gategroup, actif dans la restauration et services à bord pour les compagnies aériennes, révise à la baisse ses prévisions. Des incertitudes conjoncturelles et des turbulences attendues dans l'industrie du transport aérien inquiètent le groupe zurichois.

Celui-ci table pour le quatrième trimestre en cours sur des volumes inférieurs aux prévisions initiales, indique-t-il dans un communiqué publié mercredi. En cause principalement, un ralentissement de la demande globale en Europe et en Amérique du Nord, ses principaux marchés.

Au troisième trimestre, le chiffre d'affaires de Gategroup est resté stable en comparaison annuelle. A taux de change constants, il a même grimpé de 14%, grâce avant tout aux acquisitions en Inde et au Canada effectuées l'an dernier.

Volumes stables

Pour l'ensemble de 2011, la société s'attend à un chiffre d'affaires compris entre 2,65 milliards et 2,7 milliards de francs. Ce qui correspond au revenu annuel escompté auparavant de 3 milliards à taux de change constants.

Gategroup s'attend désormais à une marge opérationnelle brute (EBITDA) de l'ordre de 7,4 à 7,7%. En août, le groupe tablait encore sur une fourchette allant de 8 à 8,5%. Et, s'agissant de l'an prochain, l'entreprise prévoit désormais des volumes stables, mais aucune progression des marges.

ATS