Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

GB: baisse de 20,5% du marché automobile en septembre

Les ventes de voitures neuves au Royaume-Uni ont plongé à cause d'une nouvelle réglémentation (archives).

KEYSTONE/EPA/CARSTEN KOALL

(sda-ats)

Les immatriculations automobiles en Grande-Bretagne ont plongé de 20,5% en septembre sur un an, en raison de l'entrée en vigueur de normes d'émissions plus strictes.

Sur les neuf premiers mois de l'année, le marché automobile britannique est en repli de 7,5% par rapport à la même période de 2017, selon les données publiées jeudi par SMMT (Society of Motor Manufacturers and Traders), la fédération du secteur.

L'entrée en vigueur au 1er septembre du protocole de tests WLTP (Worldwide Harmonised Light Vehicle Test) dans l'Union européenne avait conduit plusieurs marques à proposer des offres attractives en août, ce qui avait entraîné une vive hausse de la demande ce mois-là.

Certains constructeurs n'ont pas pu homologuer leur catalogue à temps, ce qui a ensuite pesé sur les ventes en septembre.

Ce mouvement de bond des livraisons en août puis de chute en septembre a également été observé en Allemagne et en France.

"Il s'agit de circonstances exceptionnelles avec d'autres baisses importantes vues dans les principaux marchés européens", a d'ailleurs noté Mike Hawes, le président de la SMMT.

Le marché automobile britannique, le deuxième en Europe, est en outre pénalisé par une baisse à deux chiffres de ventes de véhicules diesel, relève la SMMT.

Depuis les immatriculations record enregistrées en 2015 et 2016, le marché automobile britannique recule, affecté également par la sortie du Royaume-Uni de l'UE prévue en mars 2019, précise la fédération.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.