Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Londres - Pour faire face aux difficultés budgétaires, le gouvernement britannique a lancé une nouvelle idée. Il a demandé à plusieurs départements ministériels d'étudier l'impact d'une réduction de leur budget pouvant aller jusqu'à 40%.
Des telles réductions des dépenses seraient bien supérieures aux chiffres avancés par le gouvernement de centre-droit lors de la présentation de son collectif budgétaire le mois dernier. Les ministres avaient alors reçu pour consigne de travailler sur l'hypothèse d'une baisse de 25% en moyenne de leur budget.
Aujourd'hui, plusieurs ministères doivent désormais faire savoir au gouvernement quels seraient les effets d'une baisse de 40% sur le fonctionnement de leurs services.
"Ces hypothèses de travail ne constituent pas un bilan définitif et n'engagent pas le Trésor", a souligné un porte-parole du ministère des Finances. "Ces hypothèses seront négociées", a-t-il ajouté.
Les ministères de l'Education de la Défense et de la Santé seront épargnés par des coupes de cette ampleur. Le déficit budgétaire de la Grande-Bretagne représente à ce jour environ 11% du PIB du pays.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS