Toute l'actu en bref

Douglas Carswell a estimé que sa mission était accomplie. Il veut désormais être indépendant (archives).

KEYSTONE/AP/MATT DUNHAM

(sda-ats)

L'unique député du parti europhobe et anti-immigration britannique Ukip, Douglas Carswell, a annoncé samedi sur son blog qu'il quittait cette formation. Il siégera dorénavant en tant qu'indépendant.

"Je vais simplement être un député pour Clacton, siégeant en tant qu'indépendant. Je vais quitter Ukip amicalement, joyeusement et en sachant que nous avons gagné", a-t-il écrit dans un message aux membres du parti intitulé "Mission accomplie - merci l'Ukip!".

"Comme beaucoup d'entre vous, j'ai rejoint l'Ukip parce que je voulais désespérément que nous quittions l'UE. Maintenant que nous pouvons être certains que cela va avoir lieu, j'ai décidé que j'allais quitter l'Ukip", explique-t-il à quatre jours du déclenchement officiel du Brexit par la Première ministre Theresa May.

"Jaloux" et "obsédé"

Neuf mois après le vote pour le Brexit et alors que l'Ukip (United Kingdom Independent Party) devrait nager en plein bonheur, la formation peine à trouver une raison d'être et est rongée par les divisions internes.

Fin février, l'ex-dirigeant tout puissant du parti Nigel Farage accusait Douglas Carswell d'être "dévoré par la jalousie et obsédé par la volonté de (lui) nuire", dans le quotidien Daily Telegraph. Et réclamait qu'il quitte le parti.

ATS

 Toute l'actu en bref