Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Geberit a enregistré des résultats en légère baisse après neuf mois en 2011. Le groupe st-gallois actif dans les techniques sanitaires a dégagé un bénéfice net de 333,6 millions de francs, soit un recul de 4,2% par rapport à la même période de l'an passé.

Au niveau opérationnel, le groupe basé à Rapperswil-Jona (SG) a vu son résultat avant intérêts et impôts (EBIT) se contracter de 7,2% sur un an à 386 millions de francs, a-t-il indiqué jeudi dans un communiqué. Des dépenses élevées, notamment pour le lancement de nouveaux produits, ainsi que la valorisation du franc ont pesé sur l'évolution des bénéfices, explique Geberit.

Le chiffre d'affaires a diminué de 1,3% pour s'inscrire à 1,65 milliard de francs. Les ventes ont souffert de la force du franc à hauteur de 200 millions de francs, précise Geberit. Exprimées en monnaies locales elles affichent une hausse de 10,4%.

La croissance continue

La reprise entamée l'année dernière sur les marchés européens, sur lesquels Geberit réalise la quasi-totalité de ses affaires, a continué de se poursuivre. Elle a été particulièrement marquée en Grande-Bretagne et en Irlande, où les ventes hors effets de change ont progressé de près de 30%.

Pour la suite, Geberit s'attend à une faible croissance de l'industrie de la construction, marquée toutefois par des divergences importantes selon les régions ou les secteurs.

La direction du groupe se dit confiante de parvenir à des résultats "solides" pour l'ensemble de l'exercice. Elle table sur une progression du chiffre d'affaires en monnaies locales comprise entre 5% et 10%.

ATS