Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Geberit a vu son bénéfice net reculer de 8% au premier trimestre à 111,7 millions de francs. Le chiffre d'affaires du groupe st-gallois, spécialiste des techniques sanitaires, a lui augmenté de 1% par rapport à la même période de 2011 à 568,9 millions.

En monnaies locales, la progression des ventes ressort à 6,6%, a indiqué jeudi l'entreprise basée à Rapperswil-Jona. La différence reflète le phénomène du franc fort, qui représente tout de même une valeur de quelque 30 millions de francs, précise le communiqué.

L'Europe devant

Les marchés européens ont tiré leur épingle du jeu avec une croissance de 7,1% en termes de chiffre d'affaires, un taux corrigé de l'impact de change. Les régions Amériques (+3,3%) et Proche-Orient/Afrique (+2,6%) ont également évolué positivement. En revanche, la zone Extrême-Orient/Pacifique a reculé de 3,4%

Au niveau opérationnel, Geberit a dégagé un bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT) en baisse de 5,6% à 130,5 millions de francs. La marge correspondante présente une contraction de 1,6 point à 22,9%. A l'instar du chiffre d'affaires, les indicateurs de bénéfice ont aussi souffert de la vigueur du franc.

Optimisme de mise

Malgré une rentabilité en recul, le groupe prévoit de réaliser de "solides résultats" sur l'ensemble de l'année. Il confirme du coup les attentes formulées lors de la présentation de son exercice 2011 début mars.

Le secteur de la construction est toujours marqué par les incertitudes politiques et macroéconomiques. De plus, le développement des affaires apparaît très différent selon les régions et les marchés, relève Geberit qui fait figure de leader dans son créneau en Europe.

Par exemple, l'entreprise st-galloise ressent en Chine les effets des mesures engagées à fin 2011 pour éviter une surchauffe dans la branche de la construction. Reste que dans l'activité hors logements les perspectives demeurent robustes.

ATS