Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Geberit a vu son bénéfice net reculer au 1er semestre (archives).

KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

(sda-ats)

Geberit affiche des résultats mitigés au premier semestre, pénalisés notamment par la fermeture de deux usines en France. Le groupe saint-gallois de techniques sanitaires a vu son bénéfice net reculer de 4%, à 319,9 millions de francs.

Le chiffre d'affaires a diminué, de 0,7%, pour s'inscrire à 1,47 milliard de francs, a indiqué l'entreprise sise à Rapperswil-Jona (SG) jeudi. Corrigé des effets de change et des acquisitions - estimés à 24 millions, il progresse toutefois de 2,8%.

Le bénéfice opérationnel (EBIT) ajusté a baissé de 2,7% par rapport aux six premiers mois de 2016 pour s'établir à 379,7 millions de francs. La fermeture des deux sites de céramique en France a généré un coût unique de 44 millions. L'intégration des activités de Sanitec, entreprise acquise il y a deux ans, se déroule conformément à ce qui était prévu, poursuit Geberit dans son communiqué.

Pour l'exercice 2017, le groupe s'attend à une croissance du chiffre d'affaires de 3% à 4%, tant organique que corrigé des effets de change. L'évolution positive de l'industrie de la construction devrait se poursuivre, avec toutefois des différences selon les régions et les marchés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS